• lecture

    ARTICLES À FAIRE

     Bilbo le Hobbit | J.R.R. Tolkien

    L'Oeil de Caine | Patrick Bauwen

    Tout est Illuminé | Jonathan Safran Foer

    Extrêmement fort et incroyablement près | Jonathan Safran Foer

     

    > ME CONSEILLER UN LIVRE?

  • Monster | Patrick Bauwen Monster | Patrick Bauwen

     

    Auteur: Patrick Bauwen | Genre: Roman | Thème: Thriller

     

    Résumé: Mon nom est Paul Becker. Je suis médecin. Je vis dans une petite ville, en Floride. J’ai une femme, un fils, un boulot que j’aime. Une existence ordinaire. Jusqu’au jour où je découvre un téléphone portable.

    L’un de mes patients l’a perdu dans mon cabinet. Un homme étrange. Dangereux. Soudain, ce téléphone sonne. Et ma vie bascule. Complots. Meurtres. Disparitions. Toutes mes certitudes vont s’effondrer. Pourquoi je vous raconte tout ça? C’est très simple...

    Votre vie va basculer aussi.

     

    Mon avis: Je n'ai qu'un mot: GRANDIOSE. Ce livre est comme un coup de théâtre! Tout ce que j'aime! (Je dois vous avouer, après la lecture j'ai déprimé à fond ne sachant plus quoi faire de ma vie.) Six-cent pages de suspense, d'action et d'énigmes. Au départ, j'avais un peu peur parce qu'on va dire que le sujet abordé n'est pas très joyeux: les trafics pédophiles. Mais le style d'écriture très brute m'a fait plongé dedans comme si j'y étais et là, j'ai pris goût à l'aventure de notre cher Paul. Le soir, j'étais tellement mal à l'aise devant ce qu'il se passait que je continuais à lire (même si y avait cours ahah). On est tout le temps transbahuter avec le héros et on ne peut jamais rien prévoir. Parfois je pensais savoir comment ça allait se passer et BAM eh bah non, ça se passait totalement autrement. Il n'y a qu'une chose que j'avais deviné, enfin, j'ai beaucoup douté à un moment. Ce que j'aime bien aussi, ce sont les analepses, on découvre alors des souvenirs qui reviennent et qui expliquent beaucoup de choses, ou encore quand on se retrouve ailleurs qu'avec le héros et qu'on voit ce qu'il ne voit pas.

    C'est un peu ce livre qui m'a donné goût à la lecture. Je cherchais un livre sympa quand celui-ci m'a sauté aux yeux, depuis j'achète plein de livres!

    Je le conseille vivement aux amateurs de mystères et de thriller! ♥

     

    “ Quand j'étais petit, mon père me racontait qu'un ancien maire de la ville avait introduit ces dernières (les libellules) pour qu'elles dévorent les premiers. Le même type - écologiste convaincu - a eu l'idée de lâcher des alligators dans les égouts pour qu'ils les débouchent. « Ca a marché dans les deux cas, a dit mon père, n'est-ce pas? - Oui ai-je répondu, mais les libellules sont restées sur place, que sont devenus les alligators? » Mon père a sourit. « Sois prudent en allant aux toilettes. » ”


    78 comments
  • (couverture)

     Auteur: Delphine de Vigan

     

    Synopsis: On dit de Lou qu’elle est une enfant précoce. Elle a treize ans, deux classes d’avance et un petit corps qui prend son temps. Elle a une mère emmurée dans les tranquillisants, peu d’amis, et le ressenti aigu d’un monde qui va de travers. Lou doit faire un exposé sur une jeune femme sans abri. Elle en a vu une à la Gare d’Austerlitz. Une qui fait la manche, demande des clopes, s’endort sur la table du café lorsque Lou lui offre à boire pour l’interviewer. Elle a 18 ans, s’appelle No, Nolwenn en fait mais tout le monde dit No, et bientôt Lou ne pourra plus se passer d’elle. Mais No est imprévisible, elle a grandi dans les foyers et elle ne ressemble à personne. Un jour, elle disparaît. Lou la recherche, sûre de ce besoin qu’elles ont l’une de l’autre. Lorsque No réapparaît à bout de forces, Lou sait ce qu’elle doit faire : No viendra vivre chez elle. (source: Diaphana)

     

    Mon avis: On devait lire ce livre pour les cours, moi et les livres du collège ça faisait deux, sauf que celui là, je l'ai commencé et j'ai pas pu m'arrêter. Les phrases sont tournées via les pensées de l'héroïne Lou, elles paraissent légères mais dénonce un monde inégal. Un style qui emporte, qui procure des émotions. Je vais pas vous le cacher, mais cette histoire était tellement belle que j'en ai pleurer. 


    10 comments


    Follow this section's article RSS flux
    Follow this section's comments RSS flux